Bal à l'huile (Yves Lambert)

by Yves Lambert

supported by
Shaggy Maggot
Shaggy Maggot thumbnail
Shaggy Maggot A master musician in good company. Favorite track: Les rubans.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $7 CAD  or more

     

1.
2.
3.
4.
03:47
5.
6.
7.
8.
03:15
9.
10.
03:02
11.
12.

credits

released December 15, 2009

tags

license

all rights reserved
Track Name: La boulangère
C’était une p’tite boulangère
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
C’était une p’tite boulangère
Qui faisait de l’oeil à son voisin
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin

Quand y v’nait chercher sa miche
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
Quand y v’nait chercher sa miche
Elle lui roulait des yeux câlins
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin

Il lui parlait d’amourette
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
Il lui parlait d’amourette
Mais sans lui demander sa main
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin

Mais la fille qui n’est pas bête
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
Mais la fille qui n’est pas bête
Fini par manoeuvrer si bien
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin

Que les cloches joyeuses tintèrent
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
Que les cloches joyeuses tintèrent
Pour les noces un de ses beaux matins
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin

Avis aux célibataires
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
Avis aux célibataires
Qui se croient si malins
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin

Prenez garde aux boulangères
Ah oui bien ben quin
ben oui j’te cré ben t’es si fin
Prenez garde aux boulangères
Elles vous feront tomber dans l’pétrin
J’y cours et j’y trotte j’y porte bien
La pâte au four je m’amuse bien
Dans le jardin du voisin
Track Name: Mon mari est ben malade
Mon mari est ben malade en grand danger d’y mourir (bis)
Va quérir le médecin pour qu’il vienne me le guérir
Refrain 1
Je l’aimais tant tant tant tant Je l’aimais tant mon mari (bis)

Il m’envoie dessus ses côtes chercher des pommes pour lui (bis)
Et rendu dessus ses côtes j’entendis sonner pour lui
Refrain 1

En arrivant à la maison il était mort depuis midi (bis)
J’envoie chercher m’sieu l’curé pour qu’il vienne prier pour lui
Refrain 1

J’envoie chercher m l’curé pour qu’il vienne prier pour lui (bis)
Je lui fis chanter un libera qui dura trois minutes et demie
Refrain 2
Je l’aime ben gros mon mari
Mais je l’aime ben mieux mort qu’en vie

Je lui fis chanter un libera qui dura trois minutes et demie (bis)
Et rendu au cimetière tout l’monde pleurait pis moi je riais
Refrain 2

Et rendu au cimetière tout l’monde pleurait pis moi je riais (bis)
Et rendu au testament tout l’monde riait pis moi j’pleurais
Refrain 2

Et rendu au testament tout l’monde riait pis moi j’pleurais (bis)
Il avait laissé tout son argent aux voisins et aux enfants
Refrain 2
Track Name: L'ivrogne et le pénitent
Qui es-tu toé qui va chantant?
Qui es-tu toé qui soupires?
Je suis un pénitent
Qui va pleurant sa vie
Je la pleure aussi
Ton destin est pieux
Je pleure lorsque le vin me sort par les deux yeux
Me sort par les, me sort par les, me sort par les deux yeux

Je ne bois que de l’eau
C’est ça qui te rend blême
Je n'fais qu’un seul repas
Tout le long du carême
Je n’en fais qu’un aussi
Tu fais donc ton devoir
Je commence le matin et je finis le soir
Je commence le matin et je finis le soir

Je couche sur un grabat
Moé, souvent dans la rue
Un homme dans cet état
Doit être secouru
Il faut s’aider à Dieu
C’est le devoir divin
J’entends quand je suis soul qu’il faut s’aider au vin
J’entends quand je suis soul qu’il faut s’aider au vin

Pense donc qu’il faut mourir
Je dois mourir à table
Sans craindre l’avenir
En seras-tu capable?
Je ne crains que la soif
Il faut craindre la mort
Comment l’appréhender quand je suis soul je dors
Comment l’appréhender quand je suis soul je dors


Mais quand tu seras mort
Parle-moé d’autre chose
On déposera ton corps
Dans le fond d’une fosse
Oh non tu as menti
Où le déposera-t-on?
Dans le fond d’une cave au travers des fla__cons
Dans le fond d’une cave au travers des flacons

Ton âme ira au feu
J’essaierai de l’éteindre
Ce feu ne s’éteint pas
Car il brûle sans cesse
J’emmènerai du gin
Ce gin te brûlera
J’en boirai jusqu’aux temps qu’il me rafraîchira
J’en boirai jusqu’aux temps qu’il me rafraîchira

J’enseigne à prier Dieu
Et moé j’enseigne à boire
Pour mériter les cieux
Crois-tu t’en faire gloire?
Pour quoi sommes-nous donc fait
Pour mériter les cieux
Et moé pour les gagner je bois autant que deux
Et moé pour les gagner je bois autant que deux

Adieu, ivrogne adieu
Adieu, frère hypocrite
Tu t’éloignes de ton Dieu
Pour suivre ta barrique
Parmi cinq cents buveurs
Insensés comme toé
Je peux les condamner, ils boivent autant que moé
Je peux les condamner, ils boivent autant que moé


Je peux les condamner, ils boivent autant que moé
Je peux les condamner, ils boivent autant que moé
Je peux les condamner, ils boivent autant que moé
Track Name: Barbillon
C’était une jeune fille qui pêchait le poisson barbillon (bis)
Un jeune garçon s’amène pour faire boire ses moutons barbillons
Refrain
Tu m’en diras tant Germaine
Déchangez-vous disait ma mère
Dégreyez-vous disait mon père
On va monter au trécarré voir si l’ruisseau a renversé (bis)

Un jeune garçon s’amène pour faire boire ses moutons barbillons (bis)
Ah non tu n’feras pas boire un seul de tes moutons barbillons
Refrain

Tu n’feras pas boire un seul de tes moutons barbillons (bis)
Car en brouillant toute l’eau ils f’ront peur aux poissons barbillons
Refrain

Car en brouillant toute l’eau ils f’ront peur aux poissons barbillons (bis)
Calmez-vous mad’moiselle crêpez-moi pas l’chignon barbillon
Refrain

Calmez-vous mad’moiselle crêpez-moi pas l’chignon barbillon (bis)
Voyez-vous mes moutons ils ont d’l’éducation barbillon
Refrain

Voyez-vous mes moutons ils ont d’l’éducation barbillon (bis)
Pour une gorgée d’eau jamais ne la brouilleront barbillon
Refrain
Track Name: Le pêcheur et la jardinière
Le pêcheur
Quand j’ai connu la petite jardinière
J’ai vu la rare beauté de ses traits
Dans son jardin y a une claire fontaine
Je vous le jure qu’elle ne s’tarit jamais
Quand j’ai goûté l’ouvrage de sa nature
Dans son jardin tout m’a paru si doux
Je lui ai dit : la belle je vous le jure
Je voudrais être votre fidèle époux

La jardinière
Va t’en pêcheur vas-y à la rivière
N’viens pas ici pour y faire ton trompeur
Car si je n’suis qu’une petite jardinière
J’connais trop bien les ruses du pêcheur
Je suis bien jeune et bien gentille
Je peux trouver d’autres amants que toi
Va t’en pêcheur vas-y à la rivière
Tu peux penser à une autre que moi

Si je savais de ne point vous déplaire
Sur ce point-là je vous rendrais raison
Mais j’aimerais pouvoir vous satisfaire
En vous offrant de manger du poisson

Pour du poisson j’n’en suis pas bien friande
Dans ma fontaine il n’en vient pas beaucoup
J’aime bien la truite et aussi l’achigan
Principalement c’est l’anguille qui est d’mon goût

Quand j’ai connu l’goût d’la belle jardinière
Tout aussitôt j’ai tendu mes filets
Voulant prendre l’anguille pour lui plaire
Je l’ai enjôlée par l’odeur d’mon fumet

Enivrée vous me faites faire des fredaines
Que cette anguille si bien réchauffée
Se ravive dans ma claire fontaine
De ce mets-là j’ pourrai pu m’en passer

Chère jardinière je m’abreuve à votre puits
Je m’y introduis au gré de vos soupirs
Je me délecte des saveurs de vos fruits
Et l’anguille se consume pour votre plaisir

Ah! Quand je suis revenue à moi-même
J’ai jeté sur vous mes grands yeux charmants
Abreuvée exaltée par une passion extrême
J’vous ai reconnu pour mon fidèle amant
Track Name: Buvons mes chers amis
Buvons mes chers amis buvons
Prenons bien garde de perdre la raison (bis)

J’ai bien barré les portes
Afin qu’personne ne sorte
Après avoir pris de ce bon repas
Versé à plein verre de ce bon vin là (bis)

J’en ai tant bu de ce vin nouveau
Que ça m’a troublé le cerveau (bis)

J’entends le tonnerre qui gronde
Les nuages qui foncent
Les murailles reculent et les tables s’enfuient
Tiens me voilà par terre avec tous mes amis (bis)

Celui qui a planté l’olivier
A aussi planté le noyer (bis)

Celui qui a fait l’onde
C’était pour plaire au monde
Belle on voit bien que dans ce pays-là
On boit à plein verre car les verres sont au ras (bis)

Si j’ai le malheur d’aller en enfer
Je combattrai avec Lucifer (bis)

À grand coup de sabre
Quand ben même que c’est le «yabe»
Je lui ferai voir malgré son pouvoir
Qu’y a pas diable en enfer pour m’empêcher de boire (bis)

Si j’ai le bonheur d’aller dans les cieux
J’en rendrai louange au bon dieu (bis)

Chantez ses louanges
Avec tous ses anges
Belle pleurez p’us dessus mon tombeau
Y’a rien dans le monde que j’hais plus que l’eau (bis)
Track Name: Sur la rivière
En canot je suis remonté (bis)
Sur la rivière rencontre
Rigo richtigo barnaba et tralala
Sur la rivière rencontre
Mon ami du temps
Ouichten dégourdi passé

Mon ami du temps passé (bis)
J’ai mis mon canot par terre
Rigo richtigo barnaba et tralala
J’ai mis mon canot par terre
C’était pour lui
Ouichten dégourdi parler

C’était pour lui parler (bis)
Que vont donc dire nos pères
Rigo richtigo barnaba et tralala
Que vont donc dire nos pères
D’avoir si longtemps
Ouichten dégourdi retardé

D’avoir si longtemps retardé (bis)
Nous dirons à nos pères
Rigo richtigo barnaba et tralala
Nous dirons à nos pères
Que la rivière est
Ouichten dégourdi souillée

Que la rivière est souillée (bis)
Les beaux saumons sauvages
Rigo richtigo barnaba et tralala
Les beaux saumons sauvages
Travaillaient pour s’y
Ouichten dégourdi frayer

Travaillaient pour y frayer (bis)
Mais il leur faudrait des ailes
Rigo richtigo barnaba et tralala
Mais il leur faudrait des ailes
Afin de pouvoir
Ouichten dégourdi r’monter
Track Name: La fille insoumise
Fille
Ma mère il me faut un mari et j’en veux un dès aujourd’hui (bis)
Y a ti-Jos qui à l’air ben fin il voudrait ben en faire une fin
Hé là ma mère un petit moment j’aurai bien mon contentement

Mère
Vous n’avez pas l’âge qu’il faut pour entrer dans le conjugo (bis)
Ma fille pour entrer en ménage il vous faut être un peu plus sage
Hé là ma fille un petit moment vous oublierez bien votre amant

Si vous n’voulez pas me marier ah je saurai bien me venger (bis)
Je m’en irai dans les États et mon p’tit ami me suivra
Hé là ma mère un petit moment j’aurai bien mon contentement

On vous mettra dans un couvent vous saurez bien y passer le temps (bis)
Vous apprendrez en ce saint lieu à servir et à prier Dieu
Hé là ma fille un petit moment vous oublierez bien votre amant

Si vous m’mettez dans un couvent je saurai bien y passer mon temps (bis)
Je ferai la cour au jardinier je saurai bien m’en faire aimer
Hé là ma mère un petit moment j’aurai bien mon contentement

On vous donnera de la raison avec de bons coups de bâton (bis)
On verra c’que l’père en dira « péti pétang» à tour de bras
Hé là ma fille un petit moment vous oublierez bien votre amant

Si vous me donnez du bâton je m’en irai de la maison (bis)
J’irai loger chez ses parents je suis sûre qu’ils en s’ront contents
Hé là ma mère un petit moment j’aurai bien mon contentement

Hein mon mari, j’te l’avais bien dit que notre fille est en beau maudit (bis)
Donnons-lui donc son cher amant puisque c’est son contentement
Hé là ma fille on vous mariera avant qu’il soit le mardi gras !
Track Name: Les rubans
Comment font ces jeunes filles quand elles n’ont pas d’amant (bis)
Moi j’en ai un amant mais pas pour très longtemps
Refrain
Il est changeant oui je l’aime
Il est sujet aux changements (bis)

J’en ai un amant mais pas pour très longtemps (bis)
Il doit partir demain à bord d’un bâtiment
Refrain

Il doit partir demain à bord d’un bâtiment (bis)
Mais avant de partir il m’a fait un présent
Refrain

Mais avant de partir il m’a fait un présent (bis)
Il m’a fait un présent de trois jolis rubans
Refrain

Il y en a un noir les autres sont vert et blanc (bis)
Je porterai le noir toujours ben tristement
Refrain

Je porterai le noir toujours ben tristement (bis)
Je porterai le vert toujours en espérant
Refrain

Je porterai le vert toujours en espérant (bis)
Je porterai le blanc toujours en attendant
Refrain
Track Name: L'âme du cueilleur
Cuando me sali de mi pueblo dejé mi gente abandonada
Dicen que hay trabajo en el Norte porque aqui ya no pagan nada
Hay que arreglar el pasaporte pedir permiso a la embajada
Ahora tengo los papeles y mi sueño se realiza de viajar a Canada

L’air perdu dans la campagne tu récoltes des salades
Mais toi t’es qui là ? Je te comprends pas…
Qu’est-ce tu fais mon Mexicain au pays des maringouins ?
Yo cosecho la lechuga pa’ ayudar a mi familia
Y tener algo que comer

Tu montes au Nord
Tu descends au Sud
À toi les champs de solitude
Pour moi les filles et le confort
T’as du boulot six jours sur sept
Patates blé d’inde poivrons courgettes
Moi je « cruise » les chiquita

Desde temprano arrodillado
Con lluvia o sol nunca cansado
Ah! le Mexique c’est magnifique !
Bédaine bronzée les pieds dans l’eau

Tout est inclus pour trois fois rien
Les mariachis! Bienvenus au paradis
Dime que hacer a ver a ver
Mande patron de gran corazon

Viva Mexico... quand on a les pésos !
Una cerveza por favor señorita
Ça m’tue les mouches noires. Ça pique…
Culture aztèque
Tonnes de pastèques

Me acuerdo de mi mujer de mis hijos que dejé
Toi aussi tu l’as tout-inclus
Nourri logé bibittes en plus

Qu’est-ce tu veux que j’fasse ?
Dansons… chantons !
Track Name: Complainte de mon frère
Écoutez mon histoire jeune homme qui a voyagé
Toujours dans la mémoire priez l’éternité
C’est auprès de mon père je prendrai mon dîner
Mais ne m’attendez guère car là c’est le dernier

C’est quand on est plein de vie qu’on est grand et fort
Souvent tu sais l’on se dit qu’on est ben loin d’la mort
La mort peut apparaître sans que vous l’attendiez
Avec sa main de traître pourrait-elle vous frapper

C’était au mois d’octobre à Saint-Joseph d’Alma
Malgré qu’ma vie est sobre elle doit se finir là
Je pacte mes bagages au dépôt je me rends
Voilà que je vous quitte aujourd’hui pour longtemps

Quand on revient à la vie on se sent grand et fort
Alors l’on se rit d`avoir peur de la mort
L’espoir vient de renaître à nous d’le conserver
Repousser les faux maîtres voilà la liberté